Lac du Petit et Col du Tachuy (2673m) – Alpes Grées

La randonnée débute sur les coups de 7h du matin. Le gong du départ est donné au parking Pierre Gret à environ 1780m d’altitude. Le parking est facilement accessible depuis Ste-Foy-Tarentaise : montez au-dessus du village, passez les village du Miroir et de la Mazure, le Crôt et suivez la route jusqu’à ça ne soit plus possible. Le parking se trouve à la fin de la route goudronnée.

Au départ du parking – 1780m

J’empreinte brièvement une route pour ensuite bifurquer sur la droite vers un sentier plus accueillant. Quelques centaines de mètres plus loin, il s’offre à moi une bifurcation : Lac du Retour puis Passage de la Louie Blanche ou le Refuge du Ruitor, Lac du Petit, Lac de Montsetti. Je continue donc à droite en direction du Refuge.

En route vers le Ruitor

Rapidement on retrouve un chemin plus large et carrossable pour accéder au refuge. A partir de là, j’ai le choix : emprunter le sentier pour rejoindre le refuge ou rester sur ce chemin. Je reste sur ce chemin pour ne pas commencer tout de suite un dénivelé plus important et réveiller mes gambettes tranquillement. De plus qu’au bout du 2e kilomètre, juste après la Chapelle, c’est tout plat. Au bout de trois kilomètres, j’ai rejoint le refuge qui est déjà bien réveillé !
Je précède deux bonhommes qui s’en vont escalader des cailloux se situant entre le Lac du Petit et le refuge.

Plateau de la Sassière – Refuge du Ruitor (2038m)

Au niveau du refuge, nouveau dilemme : Lac Noir de Montséti puis refuge de l’Archeboc et plus loin encore ou bien prendre la direction du Lac du Petit puis le Col du Tachuy.

Let’s Go to Tachuy. Le plat se prolonge sur quelques centaines de mètres pour ensuite s’incliner progressivement mais sans grosse difficulté. La difficulté se trouverait plutôt dans la technicité du terrain ou poussent des pierres un peu partout.

Dès le refuge passé, j’ai été bercé en continu par le bruit plus ou moins fort du torrent alimenté par les restes de neige. Bruit plus ou moins perturbant parce qu’on entend rien d’autre !

Passage rocheux et cablé

Il faut compter 1h à 1h30 pour rejoindre le Lac et ne pas avoir peur de traverser un torrent en sautant d’une pierre à l’autre (passage incontournable) puis grimper sur d’autres et affronter un mini passage câblé. En effet, c’est environ 1,5km après le refuge que le terrain devient plus technique et s’adresse à des personnes en bonne possession de leurs facultés motrices.

Le torrent

Au kilomètre 6, j’ai atteint le Lac niché à 2400m d’altitude. Lac magnifique piégé entre les massifs. Lieu idéal pour pique-niquer ! Mais il est trop tôt, mon estomac a toujours de la réserve.

Du coup, direction le Col qui n’est pas visible du Lac. En cette fin de Juillet, il subsiste encore quelques névés sur le chemin contournant le lac mais ceux-ci ne représentent pas de risque. Toutefois, s’ils ne vous donnent pas confiance, les pierres disposées autour du chemin peuvent « s’escalader » sans problème et sont bien stables.

Vue sur le Lac depuis la montée du Col

Une fois passé le lac, la denrière ascension est visible. Et surprise, il y a encore beaucoup de niege ! Mais sur le gauche, beaucoup de petits cailloux découverts feront l’affaire pour avancer jusqu’au Col. De plus, des cairns sont plus ou moins visibles donc pas d’inquiétude, ça va passer ! Et en effet, ça passe très bien et c’est agréable. Je sillone entre les cailloux, je trace mon itinéraire et je me retrouve rapidement au Col. Et la, c’est…magique ! Le mont Blanc est la devant moi. L’Italie également puisque c’est la frontière. Le lac de Bella Comba…

Col du Tachuy. Vue sur le Mont Blanc côté Italien

Pour le retour, j’ai pris le même chemin. Cependant, il est possible de réaliser une boucle en descendant en Italie vers le Lac de Bella Comba et remonter ensuite par le Col de la Louïe Blanche. Du col, redescendre vers le Refuge du Ruitor ou il est possible de couper avant pour retrouver le parking.

Contemplations

Voici le tracé de ma sortie :

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *