Massif de la Vanoise – Refuge des Evettes et Lac glaciaire du Grand Méan

Un parcours magnifique, un spectacle magique.

Profil : 23km et 1260m de dénivelé positif. J’ai couru à quelques reprises sur ce parcours mettant ainsi 4h. Pour un randonneur de bon niveau, je pense que vous pouvez compter un peu moins de 6h.

Accès : de Bonneval-Sur-Arc, garez vous au Parking en terre de Tralenta.

Du parking (1800m), rejoignez les panneaux directionnels situés à côté des conteneurs.  De là, prenez la direction du village de l’Ecot (2050m) en longeant la rive droite de l’Arc.

Traversez le village et à sa sortie, après la petite descente, dirigez vous à droite, vers le Pont de la Lama et traversez le. Bye Bye la rive droite. Vous verrez, la rive gauche est également charmante !

Le charmant village typique de l’Ecot

Le sentier à suivre se trouve juste après le pont, en face, et évolue premièrement perpendiculairement à l’Arc. Il est marqué par un panneau directionnel et indique le Refuge par le GTHM (Grand Tour de Haute Maurienne).

Après quelques lacets serrés, vous retrouverez une pente moins raide, un sentier moins sinueux et plus ouvert sur la vallée de l’Arc.

A 2332m d’altitude, vous arriverez à un carrefour. Deux directions indiquent le Refuge. Faites votre choix, tous les chemins mènent aux Evettes. Dans mes souvenirs, il n’y a que 15min de différence entre les deux itinéraires.

Quelque soit votre choix, la prochaine étape est l’arrivée au Refuge des Evettes (2590m) et son magnifique cirque.

Multitudes de sommets sont visibles : l’Ouille du Midi (3042m), les Pointes des Arpettes (2969m et 2376m), le Pic Régaud (3232m), la Pointe du Colerin (3045), la Petite Ciamerella (3549m, pas si petite….), la Pointe de Bonneval (3220m) et tant d’autres… Mais bien sur, vous aurez une belle vue sur le Glacier des Evettes, enfin ce qu’il en reste…

Le Refuge des Evettes
De gauche à droite : la Pointe de Bonneval, le Glacier des Evettes, le Pic Régaud et l’Ouille du Midi.
Lacs des Pareis depuis le refuge

Après vous être reposé ou non au Refuge, prenez la direction des lacs des Pareis et du Grand Méan, du Pont et de la Cascade du Reculaz, indiqués par un panneau en bois dans la direction opposée à votre arrivée.

A partir de là, vous allez descendre un peu et voir pleins de sentiers ! Aucun n’est faux ! Dans tous les cas, la direction est la même, sauf une, mais elle a l’avantage d’indiquer le retour sur Bonneval par les Gorges du Reculaz. Donc aucune chance d’atterrir là où il ne faut pas ! Pas besoin d’avoir fait Bac+beaucoup. Descendez vers les Lacs des Pareis (2580m), d’un bleu sublime avec ce beau temps.

Continuez de descendre et vous arriverez au magnifique pont romain dominant le ruisseau des Pareis avant de se jeter dans la cascade. Traversez le Pont et avant de continuer le chemin en face, prenez à gauche directement pour descendre un peu dans les cailloux ou un sentier se devine afin d’admirer la cascade et sa puissance impressionnante. Soyez tout de même prudent, c’est humide.

Remontez vers le chemin pour continuer l’expédition ! Faites quelques centaines de mètres jusqu’à un panneau directionnel indiquant le Lac du Grand Méan à gauche. Vous ne voyez pas de sentier, ne vous inquiétez pas c’est normal. Vous ne voyez qu’une pierre lisse, c’est normal. Grimpez dessus, les chaussures adhèrent sans problème, pas besoin des mains ! Et surprise, le chemin commence juste là ! Une bonne grimpette également, les cuisses vont chauffer. Profitez de l’Alpage, de sa verdure et de son parfum. Il laissera bientôt place aux traces de l’Ancien Glacier du Grand Méan et à sa moraine. Admirez également le lac glaciaire des Evettes sur votre droite.

Lac Glaciaire des Evettes
Panorama de montée !
La moraine tant attendue !

Au bout de 450m de dénivelé bien positif, vos jambes le confirmeront, vous y êtes. Le Lac du Grand Méan (2855m) et son glacier. Au loin se distinguent également la Pointe du Grand Méan (3253m), la Tour de Bramafan (3395m), la Cime Monfret (3374m), le Mont Séti (3153m) et tant d’autres encore.

Je vous conseille (oblige ??) vivement de longer le lac sur sa droite pour se rapprocher au plus près du glacier et ainsi se retrouver en face du Mont Séti. Retournez vous, la couleur du lac est encore plus magique à cet endroit.

Lac du Grand Mean
Glacier du Grand Méan
Le col du Grand Méan (3214m), atteignable maintenant sans équipement…

Le retour se fait par le même itinéraire. Néanmoins, juste avant de retrouver le refuge des Evettes, un autre chemin peut être emprunté. Vous vous rappelez du retour sur Bonneval par les Gorges du Reculaz indiqué juste en dessous du refuge ? Et bien c’est le moment de découvrir autre chose ! Avertissement cependant, cette variante est proposée aux insensibles du vertige et aux amoureux des câbles (2 passages). Le pente est vraiment raide au début et pleine de cailloux traitres n’hésitant pas à vous faire trébucher. Mais il en vaut le détour. Si vous êtes encore suffisamment lucide et en alerte, je vous le conseille, il est très agréable et vous permet de découvrir une autre facette de ce coin.

Panorama de descente

Donc Bienvenue dans les Gorges. Et Bienvenue sur ces 300 premiers mètres de dénivelé négatifs pas roulants du tout ! Ne cherchez pas la grâce dans vos pas, simplement la sécurité (mais y’a rien de réellement dangereux) !

Après, ça devient moins raide mais toujours peu roulant car parsemé de pierres. Vous retrouverez rapidement la vallée et le village de l’Ecot. Redécouvrez le village et rentrez par le même itinéraire qu’au départ.

PS: côté faune, le cri des marmottes se fait entendre et il est possible d’en apercevoir ! 

 

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *