Escapade dans le massif du Beaufortain

Col des Fours

23 août 2017, départ à l’aube : direction la vallée des Chapieux pour découvrir le Beaufortain.

A cette période là, aucun problème pour se garer, on dispose d’une grande étendue d’herbe pour garer la voiture et il n’y a pas foule !

Les Chapieux - Parking
Parking sauvage aux Chapieux

Pour la première étape de cette randonnée, l’objectif est de se rendre à la ville des Glaciers. A cette période de l’année, il n’est pas possible de s’y rendre en voiture, une navette peut vous y conduire, elle tourne régulièrement. Compte tenu de l’horaire matinal choisi pour ma sortie, la navette n’était pas encore présente. Ça tombe bien, je n’avais pas pour projet de la prendre. Ainsi, j’ai pu profiter du lever de soleil sur l’Aiguille des Glaciers et le Mont Tondu tout le long du chemin.

Mont Tondu
Mont Tondu – 3196m

Il faut parcourir environ 5km pour rejoindre la Ville des Glaciers. A partir de ce point, plusieurs itinéraires s’offrent à vous. Vous pouvez choisir d’aller vers le refuge Robert Blanc, le Col de la Seigne, l’Aiguille des Glaciers… ou bien rejoindre le Tête Nord des Fours comme moi.

La Ville des Glaciers
Panneau de la Ville des Glaciers

Avant de rejoindre ce col, je suis passée par le Col des Tufs (incontournable) puis j’ai fait un petit détour de deux kilomètres afin d’admirer le Lac de Mya. Passé le Col des Tufs, la végétation laisse sa place à un terrain très rocailleux mais sans difficultés notables.

Lac de Mya
Lac de Mya – 2393m

Une fois le détour terminé, je reprends le chemin de la Tête Nord des Fours. La montée finale est plutôt pentue mais la vue vaut le coup ! Un cairn vous accueille à la fin de la montée, mais ce n’est pas le col ! Il faut bifurquer ensuite vers la droite et suivre la crête jusqu’à la table d’orientation qui ne peut pas se louper !

 

Col des Fours
Le fameux cairn

La Tête Nord des Fours est située à 2756m d’altitude et se trouve à la frontière Savoie/Haute-Savoie. Le col nous offre un magnifique panorama sur la vallée des Contamines et il est également possible d’apercevoir le Mont Pourri, le Cervin…

Après avoir profité de cette magnifique vue, place à la redescente par le Col de la Croix du Bonhomme  et passage au refuge de la Croix du Bonhomme.

Il est également l’heure de casser une petite croûte et pour cela quoi de mieux qu’un bon bout de pain au noix avec du sérac ? Sérac - BeaufortainUne fois ma digestion terminée, il est temps pour moi de rejoindre les Chapieux par le chemin descendant sous le refuge. Cinq kilomètres de descente pour rejoindre mon point de départ. Cinq kilomètres pour me séparer de cette magnifique ambiance sauvage, de ces splendides paysages et retrouver la civilisation.

De retour aux Chapieux, l’auberge est désormais ouverte et vous pouvez également vous rendre dans la petite boutique vendant des produits locaux (délicieux) !

Auberge de la Nova
Auberge de la Nova

A l’issue de cette magnifique randonnée, j’ai parcouru 21km pour 1380d+ en 4h30.
Voilà le tracé de mon parcours :

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *